Kit de sonde Vysis CLL FISH

Marquage CE

Usage diagnostique in vitro uniquement 

Le kit de sonde Vysis CLL FISH est conçu pour détecter la délétion des cibles LSI TP53, LSI ATM et LSI D13S319 et l'acquisition de la séquence D12Z3 dans des échantillons de sang périphérique chez des patients atteints d'une leucémie lymphoïde chronique à cellules B (LLC-B).

icon-link.png Instructions d'utilisation

Voir les cartes et les modèles de sondeVoir les références de commande

description
 

Le kit de sonde Vysis CLL FISH utilise la technologie de sonde ADN FISH pour déterminer l'état de délétion des cibles de la sonde Locus-Specific Identifier (LSI) TP53 (contenant des protéines tumorales p53 codées par un gène situé sur le chromosome 17p), LSI ATM (contenant le gène muté de l'ataxie-télangiectasie, situé sur le chromosome 11q), et LSI D13S319 (contenant le marqueur D13S319, situé sur le chromosome 13q), ainsi que pour déterminer la trisomie 12 avec la sonde CEP 12 (ADN alpha satellite D12Z3, situé sur le chromosome 12). Le kit de sonde Vysis CLL FISH comprend la sonde LSI 13q34 (contenant le gène codant la protéine LAMP 1 [Lysosomal-Associated Membrane Protein, protéine membranaire associée au lysosome], situé sur le chromosome 13q) comme sonde de contrôle.

Explication du test

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est la forme la plus courante de leucémie de l'adulte dans les pays développés. Environ 1 personne, homme ou femme, sur 202 souffrira d'une LLC au cours de sa vie. L'âge médian au moment du diagnostic est d'environ 70 ans. Les taux d'incidence sont plus élevés chez les hommes (6,44 pour 100 000) que chez les femmes (3,51 pour 100 000). L'incidence de la leucémie est la plus élevée chez les personnes blanches non hispaniques (13,6 pour 100 000) ; l'incidence est la plus faible chez les personnes d'origine asiatique et polynésienne (7,4 pour 100 000), et les populations autochtones amérindiennes et de l'Alaska (7,3 pour 100 000). 

Informations relatives aux cibles de la sonde

D'après les observations effectuées, le gène suppresseur de tumeurs p53 joue un rôle essentiel dans l'oncogenèse et dans la réponse à la chimiothérapie dans de nombreux cancers humains. Chez l'homme, le gène TP53 se trouve sur le bras court du chromosome 17 (17p13). Dans de nombreux cancers humains, il est supprimé ou présente une mutation. Des délétions de la région 17p, qui donnent lieu à des anomalies du gène suppresseur de tumeurs p53, ont été identifiées comme l'un des facteurs pronostiques les plus défavorables de la LLC, car elles sont associées à un délai plus court avant l'évolution de la maladie, une durée de réponse courte, une absence de réponse au traitement et une survie globale (SG) courte. 

La délétion de la région 17p est plus fréquemment observée chez les patients ayant bénéficié d'un traitement que chez les patients n'en ayant pas reçu. Une augmentation de la fréquence est observée au cours de la maladie ; jusqu'à 50 % des patients victimes d'une rechute ou d'une forme réfractaire de la maladie possédant cette délétion. Environ 8 à 12 % des patients atteints d'une LLC bénéficiant d'un traitement de première intention présentent une délétion du marqueur 17p.6. Il est largement admis que les résultats du traitement chez les patients présentant une délétion de la région 17p sont défavorables.

Lorsque la chimiothérapie à base d'analogues de purines échoue, les traitements suivants donnent lieu à une survie sans progression (SSP) plus courte. 8 Le résultat du traitement est fortement influencé par plusieurs caractéristiques biologiques moléculaires et plusieurs oncogènes et modifications cytogénétiques non aléatoires. En particulier, un groupe de patients atteints d'une LLC à risque très élevé a été défini : ils présentent une délétion du bras court du chromosome 17 (del17p), ainsi qu'une espérance de vie médiane de moins de 2 à 3 ans.

Impact pour le patient

Actuellement, la plupart des patients chez qui une LLC a été diagnostiquée se trouvent à un stade précoce de la maladie (stade Rai 0 ou 1). Les patients atteints d'une LLC à un stade précoce forment un groupe hétérogène ; environ 30 % à 50 % d'entre eux présentent un risque élevé de connaître une progression accélérée de la maladie, tandis que les autres survivront peut-être pendant plusieurs décennies et n'auront jamais besoin de traitement. Les récentes observations des caractéristiques biologiques des cellules leucémiques B ont permis de définir de nouveaux outils pronostiques (statut de la mutation dans la région variable du gène des chaînes lourdes des immunoglobulines, anomalies cytogénétiques évaluées par hybridation in situ en fluorescence [FISH], et expression de la protéine de 70 kDa associée à la chaîne zêta) qui peuvent contribuer à l'identification des patients atteints de la maladie à un stade précoce et présentant un risque élevé de progression de cette maladie. 

L'analyse du caryotype standard ne détecte les anomalies chromosomiques associées à la LLC que dans 40 à 50 % des cas. L'utilisation de la technique FISH et d'autres technologies a permis de détecter des anomalies génomiques dans plus de 80 % des cas de LLC. Les anomalies génomiques fréquemment observées sont la trisomie 12 et les délétions des marqueurs 13q, 17p et 11q.

Plusieurs études publiées suggèrent que certaines de ces anomalies chromosomiques peuvent être corrélées à divers paramètres de la maladie.

Utilisation

Le kit de sonde Vysis CLL FISH est conçu pour détecter la délétion des cibles LSI TP53, LSI ATM et LSI D13S319 et l'acquisition de la séquence D12Z3 dans des échantillons de sang périphérique chez des patients atteints d'une leucémie lymphoïde chronique à cellules B (LLC-B). L'analyse peut être utilisée pour subdiviser la LLC (13q-, +12 ou groupe génotype normal par opposition au groupe 11q- ou 17p-) et peut contribuer à déterminer le pronostic de la maladie en association avec d'autres biomarqueurs et avec d'autres informations cliniques et morphologiques. 

Test réalisé uniquement sur ordonnance. 

Indications et limites d'utilisation

Limites d'utilisation de la procédure

Pour un usage diagnostique in vitro uniquement.

  1. Le kit de sonde Vysis CLL FISH doit être utilisé en combinaison avec d'autres biomarqueurs, et avec d'autres informations cliniques et morphologiques.
  2. D'autres schémas de signaux peuvent se produire. L'analyse métaphasique peut s'avérer utile pour la caractérisation de ces schémas.
  3. Si un échantillon présente un schéma FISH anormal de niveau faible, l'utilisation des filtres passe-bande uniques appropriés est recommandée pour confirmer le schéma. Le non-respect de cette recommandation peut entraîner une identification inexacte des schémas de signaux.
 
études
 

Utilité clinique

Les systèmes de stadification clinique traditionnels de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) Rai et Binet, qui s'appuient sur le fardeau de la maladie, ont été utiles pour l'affectation des patients dans des groupes présentant des temps de survie similaires. Toutefois, ces systèmes ne permettent pas de prévoir la survie de façon efficace à un stade précoce de la maladie, stade auquel la plupart des cas de LLC sont diagnostiqués. C'est pour cette raison que nous avons mis au point de nouveaux marqueurs moléculaires afin de distinguer les patients sujets à une évolution rapide de ceux présentant une forme indolente de la maladie.

Dans le cadre d'une étude pivot menée par Döhner et al, intitulée « Anomalies génomiques et survie associées à la leucémie lymphoïde chronique », les changements génomiques mis au jour via la méthode FISH se sont avérés prédictifs en matière d'évolution de la maladie et de survie globale. Plusieurs études corroborent la conclusion des auteurs Döhner et al selon laquelle la délétion des marqueurs 17p et 11q est associée à des temps de survie inférieurs par rapport à d'autres groupes, comme en attestent les anomalies détectées par la technique FISH. À la suite de ces études, la technique FISH a été intégrée aux lignes directrices de pratique clinique du National Comprehensive Cancer Network (NCCN) comme moyen de détermination du pronostic de la LLC.  

Dans le cadre d'une étude prospective réalisée par Shanafelt et al en 2006 auprès de 151 patients et portant sur les sondes Vysis FISH, une corrélation a été établie entre la survie globale et la catégorie de risque FISH de la LLC au moment du diagnostic. Les patients ont été divisés en deux groupes pronostiques. Ils ont été affectés dans le groupe FISH bon pronostic/pronostic intermédiaire s'ils ne présentaient aucune anomalie chromosomique ou en présence de délétions 13q et/ou d'une trisomie 12 seulement. En présence d'une anomalie chromosomique telle qu'une délétion du marqueur 17p ou 11q, le patient était placé dans le groupe FISH mauvais pronostic. Les facteurs FISH mauvais pronostic contre bon pronostic/pronostic intermédiaire (p = 0,004), âge au moment du diagnostic (p = 0,0006) et stade Rai (p = 0,0026) ont été significativement associés à la survie globale, à partir du diagnostic, dans une analyse univariée. Lorsque tous les facteurs ont été inclus dans un modèle de régression de Cox à variables multiples, chacun des trois facteurs est resté significatif : FISH mauvais pronostic contre bon pronostic/pronostic intermédiaire (p = 0,00022), âge au moment du diagnostic (p = 0,000024), et stade Rai (p = 0,00012). L'utilité clinique du kit de sonde Vysis CLL FISH a été établie principalement à partir de sa forte concordance avec l'analyse utilisée dans la publication de Shanafelt et al (voir la concordance des méthodes dans la notice d'utilisation). De plus, comme l'a démontré l'étude de Shanafelt, tous les patients présentant une délétion du marqueur 17p possédaient entre 24 et 94 % de cellules présentant cette anomalie. Par conséquent, l'effet de la délétion du marqueur 17p à des niveaux très bas n'a pas pu être déterminé. Dans une publication récente sur des patients atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) présentant une délétion du marqueur 17p et n'ayant pas reçu de traitement, les auteurs Tam et al ont fait état d'un taux de survie globale à 3 ans de 92 % pour les patients avec moins (<) de 25 % des noyaux présentant une délétion du marqueur 17p contre 54 % pour les patients avec 25 % ou plus (≥) de noyaux présentant une délétion du marqueur 17p (p = 0,007).

Les lignes directrices de pratique clinique du National Comprehensive Cancer Network (Réseau national de lutte contre le cancer [NCCN Guidelines™]) concernant le lymphome non hodgkinien (v.3.2016), qui constituent les recommandations consensuelles d'experts américains en oncologie, indiquent que la technique FISH (y compris les anomalies testées par ce kit) est instructive à la fois pour le pronostic et pour la détermination du traitement à administrer. Les lignes directrices recommandent le recours à la technique FISH au moment du diagnostic ainsi qu'une réévaluation via le test FISH au moment de la rechute afin d'orienter les choix thérapeutiques (y compris les anomalies testées par ce kit).

Références de la sonde

Références de commande

You are about to exit the Abbott family of websites for a 3rd party website

Links which take you out of Abbott worldwide websites are not under the control of Abbott, and Abbott is not responsible for the contents of any such site or any further links from such site. Abbott is providing these links to you only as a convenience, and the inclusion of any link does not imply endorsement of the linked site by Abbott. The website that you have requested also may not be optimised for your screen size.

Do you wish to continue and exit this website?

Yes No

You are about to enter an Abbott country or region specific website.

Please be aware that the website you have requested is intended for the residents of a particular country or countries, as noted on that site. As a result, the site may contain information on pharmaceuticals, medical devices and other products or uses of those products that are not approved in other countries or regions.

Do you wish to continue and enter this website?

Yes No

You are about to enter an Abbott country or region specific website.

Please be aware that the website you have requested is intended for the residents of a particular country or countries, as noted on that site. As a result, the site may contain information on pharmaceuticals, medical devices and other products or uses of those products that are not approved in other countries or regions.

Do you wish to continue and enter this website?

Yes No