Kit de sonde Vysis ToTelVysion

Marquage CE

Usage diagnostique in vitro uniquement

Le kit de sonde Vysis ToTelVysion est constitué de 41 sondes TelVysion, incluant diverses sondes CEP et LSI (64 sondes au total).

lien de l'icôneMode d'emploiVoir les cartes et les modèles de sonde Voir les références de commande 

Description
 

Les 41 sondes TelVysion sont spécifiques aux :

  •  subtélomères p et q des chromosomes 1 à12 et 16 à 20 ;
  • subtélomères q des chromosomes acrocentriques (13, 14, 15, 21 et 22) ;
  • subtélomères des régions pseudo-autosomiques Xp/Yp et Xq/Yq ;
  • une région unique à moins de 300 kb de chaque télomère du chromosome.

Les sondes du kit ToTelVysion sont fournies en 15 mélanges. Toutes les sondes sont à marquage direct, générant des signaux lumineux avec un minimum de bruit de fond. En utilisant SpectrumOrange, SpectrumGreen, SpectrumAqua et une combinaison de SpectrumOrange et SpectrumGreen (pour produire un signal jaune), chaque sonde dans un mélange est marquée avec une couleur unique.

 

Sondes Vysis TelVysion

Les télomères sont des complexes ADN-protéine qui coiffent les extrémités des chromosomes eucaryotes. Chaque télomère contient 3 à 20 kb de répétitions TTAGGG en tandem. Les répétitions associées des télomères, également connues sous le nom de répétitions subtélomériques, sont à proximité immédiate des répétitions TTAGGG. Elles contiennent des régions d'homologie partagées entre des sous-ensembles de certains chromosomes. Chaque site ciblé par TelVysion est un ADN unique, spécifique à un chromosome et situé à environ 100 à 300 kb de l'extrémité du chromosome.

 

Schéma de la constitution des régions télomériques de chromosomes humains

Schéma de la constitution des régions télomériques de chromosomes humains
Dans le contexte de l'analyse de la constitution des chromosomes, la région la plus distale de l'ADN unique sur un bras du chromosome est communément appelée « subtélomère ». Les subtélomères ont la particularité de contenir une forte concentration de gènes par rapport à d'autres régions chromosomiques. Pourtant, les anomalies de subtélomère peuvent être difficiles, voire impossibles, à détecter avec l'analyse de routine à bande G, car les subtélomères se colorent négativement (lumière). Schéma reproduit avec l'aimable autorisation de C. Lese et D. Ledbetter, Université de Chicago.

Références de la sonde

Références de commande

Vous êtes sur le point de quitter le groupe de sites Web Abbott pour un site Web tiers.

Les liens vous redirigeant ailleurs que vers les sites Web internationaux Abbott ne sont pas sous le contrôle d'Abbott, et Abbott n'est pas responsable des contenus de ces sites ou des liens fournis par ces sites. Abbott ne vous fournit ces liens que pour vous rendre service, et l'inclusion d'un lien ne signifie pas qu'Abbott approuve le contenu de ce site. Le site Web demandé peut ne pas être adapté à la taille de votre écran.

Souhaitez-vous poursuivre et quitter ce site Web ?

Oui Non

Vous êtes sur le point d'accéder à un site Web d'Abbott spécifique à un pays ou une région.

Veuillez noter que le site Web que vous avez demandé est destiné aux résidents d'un ou de plusieurs pays spécifiques, tel qu'indiqué sur le site. Par conséquent, le site peut contenir des informations sur des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux et d'autres produits ou utilisations de ces produits qui ne sont pas autorisés dans d'autres pays ou régions.

Souhaitez-vous poursuivre et accéder à ce site Web ?

Oui Non

Vous êtes sur le point d'accéder à un site Web d'Abbott spécifique à un pays ou une région.

Veuillez noter que le site Web que vous avez demandé est destiné aux résidents d'un ou de plusieurs pays spécifiques, tel qu'indiqué sur le site. Par conséquent, le site peut contenir des informations sur des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux et d'autres produits ou utilisations de ces produits qui ne sont pas autorisés dans d'autres pays ou régions.

Souhaitez-vous poursuivre et accéder à ce site Web ?

Oui Non