Kit de sonde Vysis ToTelVysion

Marquage CE

Usage diagnostique in vitro uniquement

Le kit de sonde Vysis ToTelVysion est constitué de 41 sondes TelVysion, incluant diverses sondes CEP et LSI (64 sondes au total).

lien de l'icôneMode d'emploiVoir les cartes et les modèles de sonde Voir les références de commande 

Description
 

Les 41 sondes TelVysion sont spécifiques aux :

  •  subtélomères p et q des chromosomes 1 à12 et 16 à 20 ;
  • subtélomères q des chromosomes acrocentriques (13, 14, 15, 21 et 22) ;
  • subtélomères des régions pseudo-autosomiques Xp/Yp et Xq/Yq ;
  • une région unique à moins de 300 kb de chaque télomère du chromosome.

Les sondes du kit ToTelVysion sont fournies en 15 mélanges. Toutes les sondes sont à marquage direct, générant des signaux lumineux avec un minimum de bruit de fond. En utilisant SpectrumOrange, SpectrumGreen, SpectrumAqua et une combinaison de SpectrumOrange et SpectrumGreen (pour produire un signal jaune), chaque sonde dans un mélange est marquée avec une couleur unique.

 

Sondes Vysis TelVysion

Les télomères sont des complexes ADN-protéine qui coiffent les extrémités des chromosomes eucaryotes. Chaque télomère contient 3 à 20 kb de répétitions TTAGGG en tandem. Les répétitions associées des télomères, également connues sous le nom de répétitions subtélomériques, sont à proximité immédiate des répétitions TTAGGG. Elles contiennent des régions d'homologie partagées entre des sous-ensembles de certains chromosomes. Chaque site ciblé par TelVysion est un ADN unique, spécifique à un chromosome et situé à environ 100 à 300 kb de l'extrémité du chromosome.

 

Schéma de la constitution des régions télomériques de chromosomes humains

Schéma de la constitution des régions télomériques de chromosomes humains
Dans le contexte de l'analyse de la constitution des chromosomes, la région la plus distale de l'ADN unique sur un bras du chromosome est communément appelée « subtélomère ». Les subtélomères ont la particularité de contenir une forte concentration de gènes par rapport à d'autres régions chromosomiques. Pourtant, les anomalies de subtélomère peuvent être difficiles, voire impossibles, à détecter avec l'analyse de routine à bande G, car les subtélomères se colorent négativement (lumière). Schéma reproduit avec l'aimable autorisation de C. Lese et D. Ledbetter, Université de Chicago.

Références de la sonde

Références de commande

You are about to exit the Abbott family of websites for a 3rd party website

Links which take you out of Abbott worldwide websites are not under the control of Abbott, and Abbott is not responsible for the contents of any such site or any further links from such site. Abbott is providing these links to you only as a convenience, and the inclusion of any link does not imply endorsement of the linked site by Abbott. The website that you have requested also may not be optimised for your screen size.

Do you wish to continue and exit this website?

Yes No

You are about to enter an Abbott country or region specific website.

Please be aware that the website you have requested is intended for the residents of a particular country or countries, as noted on that site. As a result, the site may contain information on pharmaceuticals, medical devices and other products or uses of those products that are not approved in other countries or regions.

Do you wish to continue and enter this website?

Yes No

You are about to enter an Abbott country or region specific website.

Please be aware that the website you have requested is intended for the residents of a particular country or countries, as noted on that site. As a result, the site may contain information on pharmaceuticals, medical devices and other products or uses of those products that are not approved in other countries or regions.

Do you wish to continue and enter this website?

Yes No